[Cliquer sur une section pour en faire afficher le début dans la fenêtre principale.]

Préface

I. Introduction
A. But général de l’étude
B. Choix du corpus
C. L’instabilité textuelle
D. Etudes précédentes
E. Survol de la méthode
F. Présentation des chapitres

II. Analogies
A. Introduction
  1. La position de l’homme médiéval face à son univers
  2. L’évolution du concept de l’analogie en philosophie
  3. L’analogie dans les sciences du langage
B. Analogies entre l’affectif et le corporel
  1. L’analogie entre l’affectif et la perception
  2. L’analogie entre l’affectif et les astres, la saison, les phénomènes naturels, la nature
    a. Les astres
    b. Les phénomènes naturels
    c. Les éléments du règne végétal et animal
    d. La surface terrestre
  3. L’analogie entre l’affectif et la topologie
    a. La Création — une hiérarchie sous-entendue
    b. Le paradis
    c. Les environnements naturel et architectonique
C. Analogies entre la valorisation axiologique et le corporel
  1. L’analogie entre la valorisation axiologique et la perception
  2. L’analogie entre la valorisation axiologique et la topologie
D. Renforcement de l’analogie par la phonétique
E. Renforcement de l’analogie par la syntaxe et la métrique
F. Conclusions
  1. Le rôle de la contradiction/similarité dans l’analyse (la dynamique de l’analogie)
  2. La grille (la texture) qui fait le système ; le rôle de la mémoire
  3. Le corporel versus l’abstrait

III. Structures de l’amour
A. Introduction
B. L’objet du désir
C. Les participants
  1. Les alliés
    a. L’Amour
    b. La Dame
    c. Dieu
    d. Les compagnons
  2. Les opposants
    a. Les lauzengiers
    b. Le jaloux
    c. L’Amour et la Dame
    d. Les autres dames de la cour
  3. Le Poète
D. Les armes
  1. Les armes des alliés
  2. Les armes des ennemis
E. Les conditions initiales
F. Le plan stratégique et les étapes
  1. L’attaque
  2. La défense
  3. La retraite
  4. La contre-attaque
  5. Le voyage, le déplacement
G. La fin
  1. La victoire
  2. La perte
H. Les effets secondaires, les sentiments et les attitudes attachés à la guerre de l’amour
  1. La joie et la douleur
  2. Le courage et la peur
  3. La prison
I. Conclusions
  1. La métaphore L’AMOUR EST UNE CHASSE
  2. La systématicité de la métaphore L’AMOUR C’EST LA GUERRE
  3. Espace-Temps
  4. Le discours amoureux

IV. Contenants et limites
A. La métaphore de la tête et du coeur en tant que contenants en philosophie
B. Limites
C. Champs visuels
D. Contenants et contenus
  1. Les contenants qui reçoivent et se remplissent de substance
  2. Les contenants emboîtés et immergés
  3. Les contenants liés
  4. Les contenants qui perdent ou déversent une substance
E. Conclusions
  1. Les mécanismes simples et complexes des contenants
  2. La sensibilité. La douleur et la joie
  3. La liberté
  4. Les relations sociales
  5. L’amour
  6. La création

V. Conclusions
A. La conversion : de la matière d’inspiration à la chanson
B. Banalité et originalité de la matière arnoldienne
C. La perception : source ou centre?
D. Matière et artisanat
E. L’amour courtois, système conceptuel et linguistique

VI. Bibliographie